L’ISO TS 22163, est un référentiel complémentaire à l’ISO 9001 relatif au système de management de la Qualité qui s’applique à la chaîne de fournisseurs du marché ferroviaire.

Ce référentiel est passé sous la bannière ISO en mai 2017. Avant cette date, le référentiel s’appelait « IRIS* Booklet » et regroupait l’ensemble des exigences ainsi que les règles d’évaluation.

Depuis mai 2017, le Booklet a été divisé en 2 documents :
– Le référentiel ISO TS 22163 est maîtrisé par l’ISO par l’intermédiaire du comité technique TC 269
– Un autre document relatif aux règles d’évaluation et de certification qui restent maîtrisées par l’UNIFE**

Pourquoi avoir créé un référentiel spécifique ?

La première version du référentiel IRIS naissait au printemps 2006 à la suite de différents constats :
– Les opérateurs (SNCF par exemple) ont des exigences importantes en termes de disponibilité et de fiabilité sur les matériels roulants et sur la signalisation,
– Les exigences de ces mêmes opérateurs deviennent donc de plus en grande,
– Les équipementiers qui subissent cette hausse d’exigences via de nombreux audits clients notamment, n’ont pas de référentiel sur lequel se reposer,
– Ces équipementiers réclament donc une rationalisation des exigences et une reconnaissance afin de rassurer les clients et les opérateurs.

Aujourd’hui, après presque 13 ans d’existence, on dénombre plus 1 500 sites certifiés dans le monde dont près de 60 en France.

Ce référentiel est donc encore confidentiel malgré les avantages qu’il peut apporter aux entreprises !

Vous avez dit avantages ?

Déjà soyons honnêtes, avec 60 sites certifiés en France, ce référentiel est un atout commercial indéniable. C’est un vrai élément différenciant.

Ensuite ce référentiel ISO TS 22163 apporte une réelle rigueur et une vraie valeur ajoutée aux entreprises qui savent le mettre en œuvre de façon adaptée.

Pourquoi ?

C’est le seul référentiel certifiable qui aborde l’entreprise dans son ensemble, comme un système, et qui possède des exigences en termes de performance économique et pas seulement de performance du système de management.

C’est un référentiel très complet qui sert d’excellente base pour mettre en place un système de management efficace et en amélioration permanente.

Il permet d’intégrer l’ensemble des activités de l’entreprise et de donner du sens aux exigences des clients.

Le fonctionnement du référentiel ?

Les 2 documents, l’ISO TS 22163 et les règles de certification fonctionnent avec une grille d’audit, l’Assessment Sheet de l’Audit Tool.

– L’ISO TS 22163 contient l’ensemble des exigences applicables

– Les règles de certification contiennent la liste des questions « KO » et des KPIs obligatoires ainsi que l’échelle des 5 niveaux de maturité du système de management

– L’Audit Tool qui contient la grille d’audit utilisé par l’auditeur de certification qui contient près de 310 questions regroupant les exigences du référentiel.

Particularités des exigences et de l’Audit Tool :

– Des questions « KO », Knock-Out, qui comme le présage leur nom, ont pour conséquence d’arrêter l’audit en cas d’écart …

– Des questions fermées, où l’entreprise ne peut être que Conforme ou Non-Conforme. En cas de non-conformité, il s’agira de non-conformité majeure qui feront l’objet de CAR en langage IRIS (Corrective Action Request)

– Des questions ouvertes, où l’entreprise peut être Conforme ou Non-Conforme, comme les questions fermées, mais où elle peut également obtenir des « bonus » si les exigences de base demandées par le référentiel, sont dépassées.

A l’issue de l’audit de certification, en plus de votre certificat, vous obtenez donc une note, un niveau de performance, Gold, Silver et Bronze.

Le niveau Bronze est le niveau minimal de certification, il veut dire que vous respectez les exigences du référentiel. Vous obtenez les niveaux supérieurs à partir du moment où vous allez au-delà des exigences du référentiel…

L’intérieur du référentiel ?

En intégrant l’ISO, le référentiel a intégré de fait la structure HLS des normes de management (High Level Structure) en 10 chapitres.

Le gros des ajouts par rapport au référentiel ISO 9001 se situe dans le chapitre 8 Réalisation des activités opérationnelles, comme vous pouvez vous en douter (35 pages sur 71 pages au total).
Ce chapitre contient 11 sous-chapitres et des exigences supplémentaires dans quasiment tous les chapitres communs avec l’ISO 9001.

Dans cette nouvelle version de l’ISO TS 22163, nous pouvons noter 5 changements majeurs :

  1.  Le renforcement de l’approche processus avec des revues de processus obligatoires,
  2.  10 exigences dites « KO » au lieu de 12 précédemment, avec des modifications,
  3.  Un renforcement et des éclaircissements des exigences relatives aux achats,
  4.  Un renforcement des exigences relatives aux risques avec une identification des défaillances potentielles,
  5. 22 processus documentés exigés si applicables, dont 5 obligatoires pour l’évaluation finale.

Pour ce qui est de l’application, le référentiel ISO est applicable depuis sa sortie en mai 2017. Les anciens certificats en version IRIS étaient valable jusqu’au 14 septembre 2018 !

Voilà dans les grandes lignes le fonctionnement de l’ISO TS 22163. J’espère que cela vous éclairera un petit peu !
N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions !

*IRIS : International Railway Industry Standard – http://www.iris-rail.org
**UNIFE : Association of the European Rail Industry regroupe une 100aine d’entreprises leader sur le marché ferroviaire (Alstom, Faiveley, Bombardier, Eaton etc.)